Communiqués


27 octobre 2014

Le président-directeur général de l’Institut national des mines du Québec, Robert Marquis, honoré par l’Université de Montréal






Depuis plus de 20 ans, l’Association des Diplômés de l’Université de Montréal organise une soirée pour souligner le 25e anniversaire de promotion des diplômés. La cohorte de diplômés de 1989 se rassemblera, le vendredi 14 novembre prochain, afin de reconnaître la carrière et les réalisations de huit personnalités. Choisi parmi plus de 8 000 diplômés, monsieur Robert Marquis, président-directeur général de l’Institut national des mines du Québec (INMQ) figure parmi les diplômés honorés. « Nous sommes fiers de l’accomplissement de monsieur Marquis. Nous le félicitons pour son implication, sa rigueur et son dévouement. C’est un honneur qui rejaillit sur l’Institut national des mines du Québec et nous sommes fiers d’avoir dans notre équipe une personne de cette notoriété », a souligné Monsieur François Biron, président du conseil d’administration de l’INMQ.

Un parcours impressionnant

Titulaire d’un doctorat en géologie de l’Université de Montréal, d’une maîtrise en Sciences de la Terre et d’un baccalauréat en géologie, monsieur Marquis a réalisé un parcours professionnel impressionnant. Il a œuvré pendant plus de 30 ans au ministère des Ressources naturelles. Durant cette période, il a agit à titre de géologue cartographe pendant 15 ans. Par la suite, il a occupé les fonctions de Chef du Service géologique du Nord-Ouest, de directeur du Bureau de l’exploration géologique et de directeur général de Géologie Québec. En 2011, il fut nommé sous-ministre associé au Secteur des mines et, en août 2013, président-directeur général de l’Institut national des mines du Québec 

Son parcours professionnel est certes intéressant, mais ses implications dans le milieu font de lui une sommité lorsqu’il est question de géologie au Québec. Le comité de sélection des diplômés ont notamment souligné l’impact important de monsieur Marquis dans l’industrie minière. « Géologue de réputation internationale, dont l’avis a été sollicité par des gouvernements, universités et entreprises du monde, il est une des grandes éminences de la géologie québécoise. Le parcours de Robert Marquis est éclatant en tant que scientifique, car il a atteint les plus hauts domaines de connaissance de sa discipline avant de se mettre au service de la société québécoise en participant de l’intérieur au renouvellement de l’industrie minière québécoise à l’ère du développement durable », ont souligné les membres du comité de sélection. 

Le parcours professionnel de monsieur Marquis est empreint de partenariats et d’implications dans le secteur minier. Il a été président de l’Association géologique du Canada et l’un des fondateurs de l’Association québécoise des sciences de la terre (AQUEST) qu’il a d’ailleurs présidé pendant sept ans. Il est membre du conseil d’administration de SIDEX et de la Chaire en entrepreneuriat minier UQAT-UQAM. Jusqu’à sa nomination comme sous-ministre associé au Secteur des mines, il siégeait également au conseil d’administration du Consortium en exploration minérale, au Conseil Cri en exploration minérale, à la Table jamésienne d’exploration minière en plus d’être représentant ministériel auprès du groupe de recherche universitaire DIVEX. En 2007, il a remporté le prix Reconnaissance décerné par la Faculté des sciences de l’UQAM et, en 2010, le mérite géoscientifique décerné par l’Ordre des géologues du Québec. Par ailleurs, il compte à son actif plus d’une cinquantaine de publications diverses touchant au domaine de la géologie.

Huit diplômés honorés lors de la cérémonie du 14 novembre
 
Dans le cadre de la cérémonie honorifique, monsieur Marquis sera honoré avec sept autres diplômés. Il s’agit de Louis Beaulieu (directeur général et secrétaire-trésorier de Transplant Québec), Emmanuel Kattan (écrivain et chargé de projets au Bristish Consulate General de New York), Nathalie Lambert (médaillée olympique et championne en partinage de vitesse sur courte piste), Jacques Marquis (président et directeur général de la Van Cliburn International Piano Competition du Texas), Catherine Mavrikakis (écrivaine et professeure titulaire au département des littératures de langue française), Michèle Moreau (directrice générale de l’Institut canadien d’administration de la justice et Dr Stanley Vollant (médecin et premier chirurgien autochtone du Québec).

L’Institut national des mines a pour mission de soutenir le gouvernement dans l’exercice de sa responsabilité en matière d’éducation dans le secteur minier. Il a notamment pour mandat de maximiser la capacité de formation de la main-d’œuvre, en optimisant les moyens disponibles et en les utilisant selon une vision concertée de tous les acteurs du secteur minier. 

- 30 –


Source :
Karine Lacroix
Conseillère en communication
Institut national des mines
819 825-4667, poste 2905
Cell. : 819 860-7410


Consultez tous les communiqués [+]