conférences de l'institut national des mines 


Conférence 2019
Les compétences du 21e siècle : regard sur les métiers et les professions du futur

Près d’une vingtaine de participants ont assisté à la première conférence donnée par l’Institut national des mines au Colloque sur l’approche orientante. Durant la conférence, l’Institut national des mines (INMQ) a expliqué le concept de l’industrie 4.0 dans le secteur minier, mais également l’importance du développement des compétences du 21e siècle, et ce, dès le primaire. Les résultats préliminaires d’une recherche sur les compétences nécessaires dans le secteur minier menée par l’INMQ, en collaboration avec l’Association minière et le CSMO Mines étaient révélés pour la première fois devant public avant la diffusion officielle dans les prochaines semaines. De plus, l’Institut a élaboré une liste de certaines formations qui évolueront au cours des prochaines années ainsi que les nouveaux emplois créés. Voici un aperçu :

Métiers ou professions qui évoluent actuellement dans le secteur minier québécois :

1.     Opératrice ou opérateur de camion, de foreuse et chargeuse-navette; 
2.     Mécanicienne ou mécanicien;
3.     Technicienne ou technicien minier;
4.     Géologue.

Quelques nouveaux types d’emploi qui apparaîtront notamment dans le secteur minier : 

1.     Ingénieure ou ingénieur mécatronique;
2.     Analyste de données industrielles (big data); 
3.     Coordonnatrice ou coordonnateur de robots;
4.     Experte ou expert en communication et en système d’ingénierie;
5.     Pilote de drone;
6.     Responsable de la cybersécurité. 

Voici la conférence. 

Conférences 2018


PREMIER PORTRAIT SUR LES COMPÉTENCES ACTUELLES DE LA MAIN-D’ŒUVRE MINIÈRE AU QUÉBEC

Le 18 décembre 2018
, l’Institut national des mines a présenté une conférence devant près d’une centaine de personnes rassemblées à la Chambre de commerce de Val-d’Or. La conférence exposait le premier portrait des compétences numériques actuelles de la main-d’œuvre minière au Québec. Voyez en primeur la conférence offerte par le PDG, Robert Marquis, qui était à sa dernière conférence donnée avant sa retraite bien méritée.




WEBINAIRE DE L’INMQ SUR LA PÉDAGOGIE NUMÉRIQUE DANS LE SECTEUR MINIER
Par Robert Marquis, président-directeur général
Institut national des mines



Dans le cadre du Colloque FMTM (formation modulaire du travailleur minier), l’Institut national des mines a offert une conférence sur la pédagogique numérique dans le secteur minier, les caractéristiques de la formation par simulation, les types de simulateurs et leur fiabilité, la simulation et ses avantages, l’évolution des modes d’enseignement et le rôle de l’enseignant ou du formateur dans cette nouvelle réalité numérique. L'événement s'est tenu le 14 juin 2018.


 


Un peu plus de détails sur la 
conférence :  

Actuellement, la main-d’œuvre doit acquérir de nouvelles compétences pour prospérer dans les entreprises minières en transformation numérique. Il est primordial que le système d’éducation évolue afin de contribuer au développement et au maintien de l’employabilité dans un monde en évolution. Ce défi consiste à soutenir les individus dans une démarche d’actualisation de leurs compétences, nécessaire à l’adaptation aux changements découlant de la transformation numérique.  

Pour inciter une démarche de formation continue, il importe de développer des moyens d’apprendre accessibles, novateurs et stimulants. La pédagogie numérique, qui mise sur des outils de simulation et des médias immersifs, offre des environnements d’apprentissages répondant à cette préoccupation.  

COLLOQUE DE L'ASSOCIATION PARITAIRE POUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL DU SECTEUR MINIER (APSM)
Présentation de M. Robert Marquis, PDG de l'INMQ lors du colloque régional de l'APSM présenté en Abitibi-Témiscamingue le 14 mars 2018.

Présentation: Automatisation accrue dans les mines et son impact sur la santé et la sécurité des travailleurs







RÉFLEXION SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE


Dans le cadre des journées de réflexion sur la formation professionnelle organisées par le ministre de l'Éducation les 5 et 6 février 2018, l'Institut s'est adressé aux participants afin de partager sa vision de l'avenir de l'éducation et de l'importance du développement de partenariats.

Présentation: Le partenariat dans l'environnement numérique 4.0

Article: Formation professionnelle : partenariat et mine 4.0


Crédit photo: samphotopro.quebec/photographe/ 


EMPLOIS DU FUTUR


Cette présentation s’intéresse aux impacts de la numérisation de l’industrie minière sur les compétences de la main-d’œuvre.
Elle présente les principaux changements dans la nature des tâches et des emplois, ainsi que les nouvelles compétences attendues de la main-d’œuvre.

Présentation: Emplois du futur dans le secteur minier québécois : de nouvelles compétences à acquérir


SÉCURISATION CULTURELLE


Suite à la publication de l'essai sur la sécurisation culturelle, l'Institut a été invité à aborder ce sujet lors de la conférence 
« Regardons ensemble vers l'avenir » du Secrétariat aux alliances économiques Nation Crie Abitibi-Témiscamingue (SAENCAT).
 

Essai: « Favoriser la sécurisation culturelle des Autochtones en formation minière au Québec »

Notes: Présentation Powerpoint

automatisation


L'Institut national des mines a réalisé au printemps 2017 une série de conférences sur l'automatisation. Au cours des mois de février et de mars 2017, l’Institut national des mines a effectué une tournée de huit conférences à travers le Québec. Cette présentation a permis de dresser un portrait des changements en cours dans l’industrie minière mondiale et des répercussions des nouvelles technologies sur le secteur minier québécois, sur les emplois du futur et sur les nouvelles compétences recherchées. M. Marquis, le PDG de l’Institut, a également exposé, à près de 300 personnes, les profonds changements qu'entraîneront l’automatisation des procédés de production et la robotisation pour l’industrie minière au Québec.

Pour consulter la Présentation

Conférences 2017


LE SECTEUR MINIER AU QUÉBEC
À L’ÈRE DE L’INDUSTRIE 4.0


L'Institut a réalisé une tournée en 2017 à travers le Québec portant sur l'ère industrielle 4.0 et ses profonds changements dans le secteur minier au Québec.

Résumé de la conférence : 
L’automatisation des procédés de production et la robotisation entraîneront
des changements profonds pour plusieurs industries au Québec, et l’industrie
minière n’y fera pas exception. Si l’Australie est l’un des chefs de file de l’automatisation
dans l’industrie de l’extraction des ressources minérales, certaines entreprises minières
québécoises ont déjà emboîté le pas vers cet incontournable virage.

Le président-directeur général de l’Institut national des mines en 2017, M. Robert Marquis,
a proposé une conférence sur les profonds changements qu’entraîneront l’automatisation
des procédés de production et la robotisation pour plusieurs industries au Québec,
notamment le secteur minier.

Il a dressé un portrait de ses changements réalisés dans l’industrie minière mondiale,
entre autres en Australie, et des répercussions des nouvelles technologies sur le secteur
minier québécois et sur les emplois du futur.

Les dates de tournée en 2017 : 
 
Mercredi 1er février 2017, à 12 h
Lebel-sur-Quévillon
Centre communautaire (salle 2) : 500, Place Quévillon, Lebel-sur-Quévillon


Jeudi 2 février 2017, 12 h
Chibougamau

Club de golf de Chibougamau-Chapais :130, rue des Forces Armées, Chibougamau


Mardi 7 février 2017, à 12 h
Sept-Îles

Hôtel Gouverneur (salle Avaugour) : 666, Boulevard Laure, Sept-Îles


Mercredi 15 février 2017, 12 h
Val-d’Or

Hôtel Forestel : 1001, 3e Avenue Est, Val-d'Or


Vendredi 24 février 2017, à 13 h 30
Québec



Lundi 27 février 2017, à 11 h 30
Thetford Mines 
Studio-Théâtre Paul Hébert : 800, rue St-Alphonse-Sud, Thetford Mines


Jeudi 23 mars 2017
Carrefour des Sciences de la Terre, à Chicoutimi
Université du Québec à Chicoutimi


Vendredi 24 mars 2017, à 11 h 30
Chicoutimi 
Hôtel Chicoutimi : 460, rue Racine Est, Chicoutimi


Lundi 8 mai 2017, à 12 h 
Amos


Biographie du conférencier, M. Robert Marquis :
Titulaire d’un doctorat en géologie de l’Université de Montréal, d’une maîtrise en
Sciences de la Terre et d’un baccalauréat en géologie de l’UQAM, Robert Marquis
a œuvré pendant plus de 30 ans au ministère des Ressources naturelles.  

Il a été président de l’Association géologique du Canada et l’un des fondateurs de
l’Association québécoise des sciences de la terre (AQUEST) qu’il a d’ailleurs
présidée pendant sept ans. Il est membre du conseil d’administration de SIDEX
et de la Chaire en entrepreneuriat minier UQAT-UQAM.

En 2011, il a été nommé sous-ministre associé au Secteur des mines au Ministère
des ressources naturelles. De 2013 à 2017, il agit comme président-directeur
général de l’Institut national des mines qui soutient le gouvernement du Québec
dans l’exercice de sa responsabilité en matière d’éducation dans le secteur
minier.



COLLOQUE DE L'ASSOCIATION PARITAIRE POUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL DU SECTEUR MINIER (APSM)


Présentation de M. Robert Marquis, PDG de l'INMQ lors du colloque régional de l'APSM présenté en Abitibi-Témiscamingue le 14 mars dernier.

Présentation: Automatisation accrue dans les mines et son impact sur la santé et la sécurité des travailleurs


COLLOQUE DE L'ASSOCIATION PARITAIRE POUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL DU SECTEUR MINIER (APSM)


Présentation de M. Robert Marquis, PDG de l'INMQ lors du colloque régional de l'APSM présenté en Abitibi-Témiscamingue le 14 mars dernier.

Présentation: Automatisation accrue dans les mines et son impact sur la santé et la sécurité des travailleurs


COLLOQUE DE L'ASSOCIATION PARITAIRE POUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL DU SECTEUR MINIER (APSM)


Présentation de M. Robert Marquis, PDG de l'INMQ lors du colloque régional de l'APSM présenté en Abitibi-Témiscamingue le 14 mars dernier.

Présentation: Automatisation accrue dans les mines et son impact sur la santé et la sécurité des travailleurs