vidéo interactive gratuite sur la communication dans le secteur minier




L’Institut national des mines (INMQ) a pour rôle de conseiller le gouvernement sur l’actualisation des modes d'enseignement dans le secteur minier. En s’appuyant des projets de recherche et sur la vision des acteurs du milieu de l’éducation et du secteur des mines, l’équipe de recherche porte une attention particulière aux organismes (entreprise, centre de recherche, etc.) développant de nouvelles technologies novatrices pour le milieu de l’enseignement. Ainsi, l’Institut s’est intéressé aux travaux de l’Unité d’enseignement et de recherche en création et nouveaux médias (UER) de l’UQAT et a profité de leur expertise pour développer une toute nouvelle vidéo interactive adaptée à la supervision dans un contexte minier. 

Partenariat pour la réalisation d’une vidéo interactive

En mai 2018, l’Institut national des mines effectuait une visite des installations de l’UER de l’UQAT. Cette rencontre a mené, en septembre 2018, à un partenariat pour la réalisation d’une vidéo interactive pour enseigner les concepts de base en communication. Le projet a été réalisé par trois étudiants de 2e cycle en création numérique, sous la supervision du professeur David Paquin ainsi que l’équipe de l’INMQ. Ce projet a permis aux étudiants de vivre une expérience professionnelle concrète avec les défis logistiques s’y rattachant. Le tournage a été réalisé à la mine Westwood de l’entreprise IAMGOLD.

 
Les bases d’une communication efficace


Grâce à la vidéo interactive développée, les apprenants découvrent les concepts d’une communication efficace. Ils suivent un travailleur minier à travers sa première journée comme superviseur. Nommé François, le superviseur est confronté à des situations où il doit apprendre à mieux communiquer avec ses employés. Pendant la courte formation, les apprenants doivent identifier les habiletés à développer pour favoriser une communication efficace en contexte de travail. Les notions acquises lors du visionnement de la vidéo feront de l’apprenant une meilleure communicatrice ou un meilleur communicateur. Trois concepts sont présentés dans la vidéo :   

-  S’assurer d’avoir l’attention
de son interlocuteur;

- Toujours spécifier le où, le
quand, le comment et le pourquoi;

- Demander une rétroaction pour
s’assurer de la bonne compréhension.

 

La valeur pédagogique d’une vidéo

Cette vidéo offre une valeur pédagogique supérieure à la vidéo conventionnelle. De nombreuses études ont démontré que l’utilisation de vidéos lors de formations avait une valeur ajoutée d’un point de vue cognitif, expérientiel et affectif (Desparois et al., 2014 ; UdeS, 2012; Karppinen, 2005 ; Clive et al., 2002). De plus, le principe de l’interactivité intégrée à la vidéo permet d’animer un groupe d’apprenant en cours de formation, en stimulant la réflexion et l’échange (Pouvreau, 2018). Finalement, puisque l’apprenant doit prendre une décision en moyenne aux trois minutes, l’attention de celui-ci est maintenue jusqu’à la fin du visionnement (Fishman,
2016).

 
L’Institut national des mines a eu l’opportunité de travailler avec des partenaires essentiels à la réussite de ce projet soit l’UQAT et la mine Westwood d’IAMGOLD. Maintenant disponible, cette courte formation pourra servir d’outil pédagogique en formation minière : Les base de la communication.



RÉFÉRENCES

Clive,
Y., Asensio, M., 2002. Looking through three ʻI’s : the pedagogic use of streaming video.  Media&Learning. En ligne URL : http://www.networkedlearningconference.org.uk/past/nlc2002/proceedings/papers/47.htm,  Consulté le 3 juillet 2018.

Desparois, A., Lambert, C., 2014. La vidéo au service des apprentissages : Impact sur la motivation et la réussite des étudiants. Collège André-Grasset direction pédagogique service de la recherche, Bibliothèque et archives nationales du Québec. 87 p.

Fishman, E., 2016. How long should your next video be. Wistia for marketing. En ligne URL : https://wistia.com/learn/marketing/optimal-video-length  Consulté le 3 juillet 2018.


Karppinen, P., 2005. Meaningful learning with digital and online videos: theoretical perspectives. AACE Journal, 13 (3), pp 233-250.


Pouvreau, A-S., 2018. La vidéo interactive : booster l’expérience apprenant. Aptilink Digital learning. En ligne URL : http://www.aptilink.com/la-video-interactive-booster-lexperience-apprenant-2/,Consulté le 8 mai 2018.

 
Université de Sherbrooke (UdeS), 2012. Pourquoi utiliser la vidéo en formation. Service de soutien à la formation. En ligne URL : https://www.usherbrooke.ca/ssf/veille/perspectives-ssf/numeros-precedents/septembre-2012/le ssf-veille/pourquoi-utiliser-la-video-en-formation/, Consulté le 3 juillet 2018.



FORMATION DES FORMATEURS


Formation ciblée : formation continue des travailleuses et des travailleurs du secteur minier

Concept de base et objectifs visés :

-Permet de découvrir les concepts d’une communication efficace

- Permet de développer les aptitudes d’un bon formateur dans le secteur minier.

Particularités de la formation :
   
- Courte vidéo disponible en ligne


Établissements d’enseignement qui offrent le cours : 

Centre de formation professionnelle Val-d’Or (CFP Val-d’Or)


Partenaires de ce projet-pilote : 

- Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
- Productions Balbuzard.
 

PROJET PILOTE - compte rendu DE L'EXPÉRIMENTATION


À titre de partenaire du développement de la main-d’œuvre, l’INMQ a mis de l’avant un projet pilote qui expérimente l’utilisation des technologies de l’information et des communications (TIC) en formation à distance comme levier de développement d’environnements éducatifs adaptés à la réalité du secteur minier.

Les buts poursuivis par l’INMQ et ses partenaires étaient les suivants :

·       Évaluer le potentiel d’utilisation de plusieurs TIC tout en développant les partenariats entre l’industrie minérale et les institutions d’enseignement;

·       Établir les conditions optimales d’utilisation des TIC pour des cours spécifiques;

·       Favoriser l’appropriation de ces nouveaux cours par les partenaires institutionnels;

·       Générer un effet de levier pour la production d’autres cours

 
Le présent compte rendu d’expérimentation fait état de la mesure dans laquelle ces buts ont été atteints par la réalisation et la mise à l’essai de deux cours de formation à distance : Formation des formateurs et Santé et sécurité. Après une brève présentation de ces cours, les principaux constats émanant de l’expérimentation des cours sont exposés, suivis de pistes d’action prometteuses pour de futurs projets de formation à distance.


Pour en savoir davantage.


formation des formateurs


Formation ciblée : formation continue des travailleuses et des travailleurs du secteur minier

Concept de base et objectifs visés :


- Formation donnée à des travailleuses et des travailleurs sélectionnés pour obtenir une accréditation leur permettant de donner la formation « Formation modulaire du travailleur minier (FMTM) » et d’autres cours en entreprise dans le secteur minier;
- Contenu original et interactif, alliant vidéo, audio et contenu écrit;
- Permet de développer les aptitudes d’un bon formateur dans le secteur minier.

Particularités de la formation :
   
- Cours subdivisé en 10 blocs :
- 5 blocs asynchrones sont offerts sur la plateforme TICFP et accessibles en tout temps pour un apprentissage individuel;
- 3 blocs synchrones sont offerts en temps réel sur la plateforme Via, avec la formatrice du CFP Val-d’Or disponible en ligne et à distance. 
-2 derniers blocs se déroulent en groupe directement au Centre de formation professionnelle. 


Établissements d’enseignement qui offrent le cours : 

Centre de formation professionnelle Val-d’Or (CFP Val-d’Or)


Partenaires de ce projet-pilote : 

- Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSOB)
- Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
- Productions Balbuzard.
 




 
POUR EN SAVOIR PLUS


SANTÉ ET SÉCURITÉ DU TRAVAIL DANS UN CONTEXTE MINIER EN 3D INTERACTIF


Formation ciblée : DEP en extraction du minerai 

Concept de base et objectifs visés : 
      
- Une première journée sous terre est présentée à l’apprenant. Il réalise une série de situations présentant un danger pour sa santé et sa sécurité;
- Réaliser individuellement des activités d’apprentissage portant sur l’équipement de protection individuelle et sur la protection collective;
- Se confronter aux situations dangereuses que l’on peut rencontrer en contexte de travail;
- Être en action pour faire face à des situations et réussir à les prévenir.   

Particularités de la formation :
    
- 45 heures de formation;
- Formation par simulation (galeries d’une mine souterraine en 3D);
- 8 blocs de formation individuelle assistée par ordinateur intercalés de 4 blocs traditionnels en classe;
- Contenu numérique de ce cours pourrait éventuellement être utilisé en entreprise dans le cadre de la formation modulaire des travailleurs miniers (FMTM).

Établissements d’enseignement qui offrent le cours : 

- Centre de formation professionnelle Val-d’Or (CFP Val-d’Or) 
- Centre de formation professionnelle de la Baie-James (CFBJ)

Partenaires de ce projet pilote : 


- Agnico Eagle
- Association minière du Québec (AMQ)
- Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSOB)
- Commission scolaire de la Baie-James (CSBJ)
- Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
- CNESST
- Productions Balbuzard.


 
POUR EN SAVOIR PLUS

CONTREMAÎTRE DE PREMIER NIVEAU (en cours)


Formation ciblée : formation continue aux travailleuses et aux travailleurs qui ont obtenu une promotion comme gestionnaire au sein d'une entreprise minière

Concept de base et objectifs visés : 

- Format à déterminer;
- Permettre de développer les compétences des travailleuses et des travailleurs afin qu’ils puissent devenir des superviseurs efficaces;
- Acquérir des compétences, des méthodes et des outils de gestion, développer ses habiletés pour encadrer le personnel sous sa responsabilité et accroître ses aptitudes en leadership, en communication et en mobilisation.

Échéancier du projet-pilote : début de l’année 2019

FORMATION DES FORMATEURS


Formation ciblée : formation continue des travailleuses et des travailleurs du secteur minier

Concept de base et objectifs visés :

- Formation donnée à des travailleuses et des travailleurs sélectionnés pour obtenir une accréditation leur permettant de donner la formation « Formation modulaire du travailleur minier (FMTM) » et d’autres cours en entreprise dans le secteur minier;
- Contenu original et interactif, alliant vidéo, audio et contenu écrit;
- Permet de développer les aptitudes d’un bon formateur dans le secteur minier.

Particularités de la formation :
   
- Cours subdivisé en 10 blocs :
- 5 blocs asynchrones sont offerts sur la plateforme TICFP et accessibles en tout temps pour un apprentissage individuel;
- 3 blocs synchrones sont offerts en temps réel sur la plateforme Via, avec la formatrice du CFP Val-d’Or disponible en ligne et à distance. 
-2 derniers blocs se déroulent en groupe directement au Centre de formation professionnelle. 


Établissements d’enseignement qui offrent le cours : 

Centre de formation professionnelle Val-d’Or (CFP Val-d’Or)


Partenaires de ce projet-pilote : 

- Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSOB)
- Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
- Productions Balbuzard.
 

FORMATION DES FORMATEURS


Formation ciblée : formation continue des travailleuses et des travailleurs du secteur minier

Concept de base et objectifs visés :

- Formation donnée à des travailleuses et des travailleurs sélectionnés pour obtenir une accréditation leur permettant de donner la formation « Formation modulaire du travailleur minier (FMTM) » et d’autres cours en entreprise dans le secteur minier;
- Contenu original et interactif, alliant vidéo, audio et contenu écrit;
- Permet de développer les aptitudes d’un bon formateur dans le secteur minier.

Particularités de la formation :
   
- Cours subdivisé en 10 blocs :
- 5 blocs asynchrones sont offerts sur la plateforme TICFP et accessibles en tout temps pour un apprentissage individuel;
- 3 blocs synchrones sont offerts en temps réel sur la plateforme Via, avec la formatrice du CFP Val-d’Or disponible en ligne et à distance. 
-2 derniers blocs se déroulent en groupe directement au Centre de formation professionnelle. 


Établissements d’enseignement qui offrent le cours : 

Centre de formation professionnelle Val-d’Or (CFP Val-d’Or)


Partenaires de ce projet-pilote : 

- Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSOB)
- Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
- Productions Balbuzard.
 

FORMATION DES FORMATEURS


Formation ciblée : formation continue des travailleuses et des travailleurs du secteur minier

Concept de base et objectifs visés :

- Formation donnée à des travailleuses et des travailleurs sélectionnés pour obtenir une accréditation leur permettant de donner la formation « Formation modulaire du travailleur minier (FMTM) » et d’autres cours en entreprise dans le secteur minier;
- Contenu original et interactif, alliant vidéo, audio et contenu écrit;
- Permet de développer les aptitudes d’un bon formateur dans le secteur minier.

Particularités de la formation :
   
- Cours subdivisé en 10 blocs :
- 5 blocs asynchrones sont offerts sur la plateforme TICFP et accessibles en tout temps pour un apprentissage individuel;
- 3 blocs synchrones sont offerts en temps réel sur la plateforme Via, avec la formatrice du CFP Val-d’Or disponible en ligne et à distance. 
-2 derniers blocs se déroulent en groupe directement au Centre de formation professionnelle. 


Établissements d’enseignement qui offrent le cours : 

Centre de formation professionnelle Val-d’Or (CFP Val-d’Or)


Partenaires de ce projet-pilote : 

- Commission scolaire de l’Or-et-des-Bois (CSOB)
- Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)
- Productions Balbuzard.