QUELQUES TECHNOLOGIES INNOVANTES POUR L'ENSEIGNEMENT


Par Jeffrey Vaillancourt, chargé de projet
Institut national des mines



L’Institut national de mines a commencé l’année 2019 en participant au Consumer Electronic Show (CES) à Las Vegas. Avec une superficie d’exposition de plus de 250 000 m2, 4 400 exposants et 180 000 participants, le CES est le plus grand congrès au monde dans le domaine des technologies. Cette mission a été l’occasion pour l’équipe de l’Institut de découvrir plusieurs innovations technologiques en électronique. Pour répondre à sa mission et sa planification stratégique, l’équipe a ciblé les exposants présentant des innovations technologiques pouvant avoir des applications dans le secteur de l’enseignement et le secteur minier. Les quatre thématiques choisies : la robotique, la réalité virtuelle, la réalité augmentée et les plateformes d’apprentissages, ont permis de faire de belles trouvailles.  

Avant d’aborder ces quatre thématiques qui seront présentées dans les publications du MineAvenir des prochaines semaines, la délégation de l’Institut a identifié quelques produits qui ne s’intègrent pas dans les catégories précédentes, mais qui ont capté l’attention et qui ont un fort potentiel dans le secteur de l’éducation.  

Le VAVA 4K UHD est un système de projection laser haute définition qui s’installe à proximité de l’écran. Pour une projection sur un écran de 55 à 150 pouces, il faut moins de sept pouces de distance entre l’appareil et l’écran. Cette technologie représente une alternative intéressante aux projecteurs à cristaux liquides qui doivent être à une distance variable de l’écran ou fixés au plafond de la salle de classe. Cette technologie de projection est similaire à celle utilisée dans les salles de cinéma, ce qui garantit une qualité d’image exceptionnelle. Contrairement au projecteur à cristaux liquides qui doit être connecté à un ordinateur, le VAVA 4K UHD contient toutes les composantes électroniques nécessaires pour être autonome. Cet appareil est plus qu’un simple projecteur, c’est un système complet de divertissement. 

L’entreprise Alibaba.com (Gradt, 2019) propose un système qui permet la traduction simultanée lors d’un échange par visioconférence. Les échanges verbaux apparaissent dans une boîte de dialogue visible sur l’image vidéo. Le système permet de lire ce qui est dit par les deux interlocuteurs dans leurs langues respectives. Ce système peut certainement avoir des applications très intéressantes pour les formations en ligne synchrone. Sur le même principe, il existe aussi des oreillettes qui traduisent en temps réel une conversation (Combier, 2018). Les écouteurs sont connectés à un téléphone intelligent contenant l’application qui traduit l’échange directement dans l’oreillette. Cette technologie a sans aucun doute un avenir prometteur pour la formation d’une clientèle qui parle dans une autre langue que le français.  

Le Jitsik se distingue des innovations présentées précédemment puisqu’il n’est pas question de technologie. Il s’agit d’une formation pour la conduite de véhicules autonomes. Avec l’aide d’un simulateur et de la réalité virtuelle, l’utilisateur apprend les bonnes pratiques pour la conduite de véhicules autonomes.  

Ces trois produits ne sont qu’une fraction des nouveautés technologiques présentées au congrès du CES. Dans les semaines à venir, l’Institut présentera les observations concernant la robotique, la réalité virtuelle, la réalité augmentée et les plateformes d’apprentissages.   

 

Références

Gradt, J.-M., 2019. CES 2019 : Alibaba propose un traducteur vocal instantané. Les Echos. En ligne URL :
consulté le 16 janvier 2019. 

Combier, E. 2018. Les oreillettes traductrices deviennent réalité. Les Echos. En ligne URL :  https://www.lesechos.fr/2018/02/les-oreillettes-traductrices-deviennent-realite-983525,
consulté le 16 janvier 2019.