De nouveaux partenariats en formation minière au québec À SOULIGNER


Par Karine Lacroix, conseillère en communication
Institut national des mines



De nouveaux partenariats se sont établis dans la dernière semaine pour rendre la formation minière plus accessible auprès des élèves du Québec et des travailleuses et travailleurs des entreprises du secteur minier. Ces initiatives prometteuses mettent en scène trois établissements d'enseignement de niveau professionnel, collégial et universitaire. Découvrez-les!

« Introduction au monde minier sous terrain offert à des élèves au Nunavut » par le Centre de formation professionnelle Val-d'Or

Le Centre de formation professionnelle de Val-d'Or (Commission scolaire de l'Or-et-des-Bois) a développé une formation spécifique pour former la main-d'oeuvre inuit au Nunavut, en partenariat avec le Nunavut Artic College (NAC) et Agnico Eagle. Le programme de formation (450 heures) vise l'introduction au monde souterrain ainsi qu'une formation pratique sur le site de la mine Meliadine afin de mieux connaître les équipements sous terre. Il s'agit également d'un moyen pour accéder aux postes d'entrée du métier de mineur. Pour en savoir plus.


Des services aux entreprises dynamiques des cégeps du Bas-Saint-Laurent pour augmenter les compétences numériques

En collaboration avec Emploi-Québec, les cégeps de Rimouski, de Matane, de Rivière-du-Loup et de la Pocatière ainsi que le Centre matapédien d'études collégiales, proposent aux entrepreneurs de leur région d'amorcer le virage 4.0 tout en proposant une actualisation des compétences numériques. Cinq journées comprenant une conférence et une activité diagnostique sont proposées aux entreprises. Pour en savoir plus.


Formation collégiale à distance pour l'AEC en environnement minier du Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue

Le Cégep de l'Abitibi-Témiscamingue offre depuis peu de temps, l'attestation d'études collégiales (AEC) en Spécialisation technique en environnement minier. Grâce à un partenariat de 150 000$ avec le mouvement Desjardins, par le biais de son Fonds des régions, le collège pourra développer la formation à distance. Le programme permet à des étudiants d’apprendre l’ensemble des tâches techniques liées à la gestion de l’environnement, dans le respect du bien-être des communautés locales, ainsi que des normes environnementales en vigueur, un exercice qui fait appel à des compétences reliées aux technologies minérales, mais aussi à d’autres domaines comme la géochimie, l’hydrogéologie, la géotechnique et même l’agronomie. Pour en savoir plus.


Formation universitaire financée par ArcelorMittal

ArcelorMittal Exploitation minière Canada s.e.n.c. financera un important partenariat de recherche en génie des mines et des matériaux de l'Université de McGill. Ce soutien financier de 360 000$ sur quatre ans permettra la création de programmes ainsi que de projets de recherche sur l'environnement au Département des mines et des matériaux. Les projets de recherche en cours au sein du Département portent notamment sur la planification stochastique des programmes d’exploitation, la géologie de l’environnement, l’aérage des mines ainsi que les processus de transport industriel. Pour en savoir plus.

L'Institut national des mines est conscient que plusieurs initiatives en formation minière se réalisent au Québec. Cet article fait mention de quelques initiatives mises en place dans la dernière semaine. Si vous désirez partager vos projets avec l'INMQ, n'hésitez pas à nous écrire.